Want to register? | Lost password

G'day

18/10/2012 | | 6 Comments |

G'day

Sydney Harbour Bridge

Voici enfin le blog que je pensais commencer il y a déjà trois mois. J'écris ici pour partager mon expérience avec ceux qui voudront bien s'y intéresser, mettre quelques unes de mes impressions en mots.

 

Que fais-je aussi loin de chez moi ? Toujours attiré par le voyage et l'aventure mais n'ayant pas de vivre une expérience à l'étranger sur le long terme, je me suis lancé. J'ai toujours pensé qu'il y avait tellement de cultures, de cuisines, d'endroits et de gens incroyables à découvrir de par le monde. Cet état d'esprit m'a déjà amené à découvrir plusieurs endroits en Europe ainsi que la Thaïlande. Me voilà, cette fois ci, à l'autre bout du globe que l'on se partage à bientôt sept milliards, en Australie. Cet immense territoire peuplé d'à peine vingt millions d'âmes. J'avais également envie de me mettre en situation de risque, dans le sens où, aussi loin de la maison, on joue sans filets. Quitter son confort pour l'inconnu, se forger, et devenir encore un peu plus autonome que je ne le suis déjà.

 

Après les inévitables « au revoir », doutes, et autres, j'ai donc mis les pieds dans l'avion de Malaysia Airways, direction Kuala Lumpur pour une escale de trois heures avant de ré-embarquer pour l'hémisphère sud.

 

Mes premiers pas australiens se sont faits à Sydney. Je dois avouer qu'à l'idée d'être au sud de l'équateur pour la première fois, j'ai eu un petit pincement au cœur. Arrivé de nuit, je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de voir grand chose à travers la vitre du bus 400 de l'aéroport en direction de Bondi Beach, où j'ai passé mes premiers jours.

Après un long voyage de plus de 24 heures et un décalage horaire de +8h, les deux premiers jours se résument à beaucoup de repos. Ces premiers pas m'ont surtout amené à me rendre compte que les pigeons avaient étés remplacés par des perroquets, les platanes par des palmiers et les rencontres matinales comme les chevreuils par des dauphins profitant du lever de soleil dans les vagues de la baie de Bondi.

Je me suis décidé à me mettre en quête de travail rapidement, pressé par le coût de la vie ici. Réveillé par mon téléphone à six heures le vendredi matin, au lendemain de mes candidatures, j'ai eu ma première offre d'emploi, les yeux encore plissés. On me donnait rendez-vous deux heures plus tard à Pennant Hills, au nord de Sydney. Sans trop avoir compris en quoi consistait le job, je me mis en route. Ainsi débuta ma carrière d'ouvrier/peintre en Australie ! Mon boss a été d'une grande aide, toujours prêt à me donner un coup de main ou me donner un bon conseil. Mais les journées de travail n'avaient rien de celles que j'ai pu connaître en France avec des semaines à 75h et une journée record à presque 14h... Malheureusement, ce rythme ne m'a pas véritablement permis de profiter de Sydney. A ce jour, j'ai donc décidé d'explorer d'autres possibilités.

Le dimanche 16 Septembre, après un réveil matinal, j'ai pris place sur la ligne de départ du marathon de Sydney. Malgré une vilaine entorse à la cheville gauche qui a fortement handicapé mon entraînement de préparation, je tenais à participer. En effet, j'ai récolté la modique somme de 245 dollars auprès de mon entourage pour l'organisation Amnesty International que je soutiens et ne souhaitais pas décevoir ceux qui avaient eu confiance en moi. Les douleurs se sont manifestés après seulement une heure de course, pas aidé par un parcours très vallonné. J'ai donc lutté longtemps pour finalement passé la ligne, grimaçant, quelques secondes en dessous des 4h15. Les deux souvenirs les plus marquants sont forcément la traversée du Sydney Harbour Bridge et l'arrivée devant les marches de l'opéra, icône internationale !

Le dimanche suivant, après un longue semaine de travail, j'ai décidé de profiter de mon jour de repos pour aller découvrir les Blue Mountains avec mes deux collègues de chambrée, rencontrés à l'Alfred Park Hostel, dans lequel j'avais pris mes quartiers entre temps. J'avais entendu parler de cet endroit à plusieurs reprises et beaucoup de tours organisés s'y dirigent. Mon esprit aventurier a ceci dit préféré organiser l'excursion lui-même. A environ 100 kilomètres de Sydney, ces hauts plateaux proposent de superbes chemins de rando avec des points de vue à couper le souffle. Ces randonnées, accessibles à tout le monde sont une superbe alternative à la frénésie d'une grande ville comme Sydney où demeurent officiellement quelques quatre millions et demi de personnes.

J'ai aussi réussi à passer six jours à Melbourne, durant lesquelles j'ai revu deux amis voyageurs, Mina, rencontré à Prague et Steve, rencontré en Turquie. Melbourne, bien que tout de même très moderne, est une ville d'un style plus victorien, avec des bâtisses propres à ce style, et des petites ruelles ainsi que cette culture des « cafés », chère à nous autres, européens, et que Sydney ne connaît pas vraiment. Après une balade et un repas dominicale à St Kilda, quartier branché de Melbourne, nous avons pris la route de la Great Ocean Road avec Steve le jour de mes 24 ans. Dix heures de route plus tard, j'en ai pris plein les yeux! Si les villes d'Australie n'ont pas un attrait particulier pour les voyageurs en recherche d'histoire ou de culture, ce pays offre en revanche beaucoup de ressources à ceux qui aiment la nature et les grands espace. J'espère donc pouvoir en profiter un maximum.

 

Le retour à Sydney m'a permis de rencontrer un groupe de personnes à l'auberge avec lequel nous aurons l'occasion de prévoir des visites et des excursions. Il y a une très bonne ambiance, résultant d'un samedi soir réussi, ce qui aide toujours à donner une dynamique à un groupe. Les bons plans se transmettent de l'un à l'autre en termes de visites, jobs et autres et le soutien entre nous pour le boulot ou recherche de travail est omniprésent. Vous apprendrez d'ailleurs sans doute à les découvrir dans les récits à venir.

 

 

Charlie

 
Note : 4.42 - 24 votes



Comments
  • by nonal 18/10/2012 Notify

    I like it tight :)

  • by Mariette 18/10/2012 Notify

    yeah! Go go go mon petit Charlie! fais-nous rêver!

  • by Lydie 19/10/2012 Notify

    Salut Charlie,
    Je suis ravie d'avoir de tes nouvelles. Ton 1er article donne sans conteste envie de suivre tes aventures... Profite bien de tes 24 ans... Daddy doit être fier de toi, comme nous tous. Félicitations pour le marathon, rien que de le terminer est déjà pour moi un exploit ! Bonne continuation et au plaisir de te lire.

  • by pochon 04/11/2012 Notify

    On attend la suite !

  • by soubie 30/11/2012 Notify

    Salut Charlie profite bien mais pas trop....on te suit dorénavant
    Bises Pochon's mum and sister

  • by Charlie 05/12/2012 Notify

    Merci à tous. Je vais essayer d'écrire de nouveau bientôt!

Add a comment


Please log in to add a comment Register!

Put your name if you don't want to log-in Your email :


 
01/11/2012 | | 1 Comment

Le monde continue de tourner

Alors que j'espère avoir le temps d'écrire bientôt, je vous propose un peu de lecture avec ce blog, "Les Révolutionnaires Virtuels". De superbes articles, bien mieux que les miens, et de belles photo. Enjoy!http://lesrevolutionnairesvirtuels.tumblr.com/ Continue reading

 
14/11/2012 | | 0 Comment

Direction le Nord

Me voilà à Port Macquarie, prenant doucement la route du nord avec pour objectif affiché de voir Cairns avant Noël. Après 2 mois à Sydney, le besoin d'ailleurs était trop fort. J'ai un temps redouté ne pas trouver de travail après avoir quitté l'ancien, voyant mes quelques réserves s'amenuiser petit à petit, le van ... Continue reading

 
01/12/2012 | Brisbane | 0 Comment

Arrivé dans l'état du soleil

Premier décembre et moustache rasée, j'ai fait mon bout de chemin jusqu'au Queensland et écrit actuellement avachi sur un lit de ma chambre au Pippies Hostel de Rainbow Beach. Demain, je prends la route de Fraser Island, plus grosse île de sable du monde, un des immanquables de la côte Est australienne selon tous les guides et ... Continue reading

 
21/12/2012 | | 1 Comment

Des hauts et des bas... mais en haut de l'Australie

Fraser Island, que nous avons atteint vers neuf heures le deux décembre, est appelée "K'Gari" par les aborigènes. Cela signifie Paradis, et il n'est pas difficile de comprendre ce qui les a inspiré. Cet endroit, où la trace du passage de l'homme est minime, est classé au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Après une baignade dans le "McKenzie Lake" et ... Continue reading

 
09/01/2013 | | 0 Comment

Les fêtes en transpirant

Pour commencer, je vous souhaite à tous une très bonne année 2013. Qu'elle vous réussisse, vous rende heureux et que vous ayez le courage de vivre vos rêves.Me voilà de retour à Sydney. Le voyage vers le Nord et les vacances sont terminés. Ce début d'année 2013 sera marqué par le travail et le boulot ... Continue reading

 
17/02/2013 | | 0 Comment

Point final

La dernière fois que vous m'avez lu, je vous ai laissé dans l'attente de cette nouvelle, de cette grande décision que j'allais prendre. Depuis ce moment, en effet, beaucoup de choses se sont produites, mais pas vraiment comme je l'imaginais.   Début Janvier, le travail à Sydney se faisait rare. J'ai donc décidé, le mardi 15 de tenter ma chance ... Continue reading

Devenez Tripper !
My trips My trips' map
Join the forum
My photos

© 2018 Tripper-Tips.com | CGU | Pub | Contacts | Support | Partenaires |Tripper-Tips.com en page d'accueil